Home

Les marmites argot militaire

Le langage des combattants de la Grande Guerr

  1. Artilleur en argot militaire. «Les boches aussi répondent, mais nos braves artiflots n'ont pas l'air de s'en émouvoir.» Les cinq mois de campagne d'un ouvrier parisien, Le Figaro , 2 janvier 1915
  2. Marmite : Obus de gros calibre allemand. Mec : individu. Ménesse : femme (mot de jargon) Métro : Projectile d'artillerie. S'applique plus précisément aux obus de 310 mm allemands, qui produisent en vol un bruit semblable à celui d'une rame de métro. Mirabelle : Projectile d'artillerie
  3. L'argot Militaire c'est quoi ? Cherchez dans la liste 2, les équivalents en langage courant des mots de la liste 1. Liste 1. a. la bectance. b
  4. L'argot militaire aéronautique est en perpétuelle évolution. Les grands chantiers organisationnels initiés depuis 2002 ont pour conséquence la disparition d'unités opérationnelles ou de soutien, et avec elles des termes spécifiques, souvent peu employés hors du champ de ces unités. Ce lexique est donc un recueil d'expression qui sembleront désuètes, peut être incompréhensibles.

Marmite : Dans l'argot des poilus, une marmite désigne un obus de gros calibre, en particulier les projectiles de minenwerfer, en raison de leur forme et de leur poids Paris, Librairie militaire Berger Levrault, 1915. Commentaire (1915) D'après Laut1916 , ce volume doit contenir « un vocabulaire de l'argot de la guerre » initialement publié dans un numéro de l'Écho des Marmites Les soldats ont amené avec eux dans les tranchées l'argot existant avant la guerre. Ils ont aussi inventé de nombreux termes spécifiques aux combats. Francetv info en a fait un petit lexique

1915 quatre marmites de « 150 » ont sifflé leur arrivée dans nos parages 1915. Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915 Journal d'un poilu. août 1914-décembre 1915 1914-1919 De grosses marmites (du 280) tombent sur la ferme de Jonchery. 1914-1919 Bouthéon : marmite militaire pour le transport des aliments. Tampon : militaire ordonnance, mis au service d'un officier pour s'occuper de ses affaires personnelles. Falot : lanterne portative de grande dimension. Passer au falot : passer en conseil de guerre. Par extension, passer devant une commission de discipline

Guerre 1914-1918 ~ L'argot de la Grande Guerre — Geneawik

remarques complémentaires : l'argot militaire existe bien avant 1914-1918, et se trouve partiellement repris et transformé durant le conflit. Toutefois, il existe un risque de surévaluer la place de l'argot en 1914-1918 Le militaire a l'habitude d'utiliser un grand nombre d'acronymes pour remplacer des expressions compliquées (comprenez plus de 3 mots) qui le plus souvent désignent une réalité simple que l'on désignerait dans le civil en un seul mot Le jargon militaire est un sociolecte utilisé par les soldats et les historiens militaires. Il est composé d'un glossaire de termes technologiques , d' argot et d'abréviations ou de titres désignant des institutions ou des types d'opérations ou de procédures administratives militaires Marmite / Marmitage Dans l'argot des combattants, désignation des projectiles allemands par les soldats français, en particulier des Minenwerfer sans doute en raison de leur forme et de leur poids

Marmite : Dans l'argot des combattants, désignation des projectiles allemands de gros calibre par les soldats français. Marraines de guerre : Désignation des femmes ou des jeunes filles qui entretiennent des correspondances avec les soldats du front afin de les soutenir moralement, psychologiquement voire affectivement Les mots et les définitions rassemblés dans ce glossaire sans prétention scientifique sont empruntés au dictionnaire d'argot Les Excentricités du langage de Lorédan Larchey, publié à Paris en 1860, à l'ouvrage de Laure Adler, La vie quotidienne dans les maisons closes 1830 - 1930, paru en 1990 chez Hachette ainsi qu'à de multiples autres sources historiques et littéraires Publié en 1915, au tout début de la Grande Guerre, L'Argot des tranchées de Lazare Sainéan, recense le vocabulaire inventé par les soldats du front Ce jargon argot des tranchées se composait en grande partie d'argot militaire, de termes coloniaux, du parler parisien, et des patois régionaux. Certains mots ou expressions ont traversé les décennies et font aujourd'hui parties de notre langage courant. D'autres ont disparu avec le conflit, ou encore ont changé de sens

bectance - Définitions Français : Retrouvez la définition de bectance... - Dictionnaire, définitions, section_expression, conjugaison, synonymes, homonymes. Argot militaire Argot militaire en 7 lettres. Argot militaire en 7 lettres. Définition ou synonyme. Nombre de lettres. Lettres connues et inconnues Entrez les lettres connues dans l'ordre et remplacez les lettres inconnues par un espace, un point, une v. marmite - traduction français-anglais. Forums pour discuter de marmite, voir ses formes composées, des exemples et poser vos questions. Gratuit Hôpital Militaire, Soins, Santé 1914 Les Communications à l'arrière La Vie Quotidienne à l'arrière L'Ecole des Petits Poilus en 1914 Reconstitutions Guerre de 14 18 Spectacles et Animations en 14 18 Artisans de Mode 1914, Métiers Anciens 1914 / 191.

PREFACE Lecahot-trompionestunpépèrequia ducran...Lesmacavouésradinaientetça bardait.Ilsetapaitlechousouslesmar-mites... Lhomond,lisantcettephrase,seraitde Un argot est un « langage ou vocabulaire particulier qui se crée à l'intérieur de groupes sociaux ou socio-professionnels déterminés et par lequel l'individu. (Argot militaire) Obus de gros calibre. Je suis maintenant observateur et dans un observatoire situé sur une crête désolée arrosée par les marmites . — ( Guillaume Apollinaire , lettre à Madeleine Pagès du 30 août 1915 Le titre évoque les bombardements, la marmite désignant, dans l'argot des combattants, un obus de gros calibre allemand. L'analogie avec le récipient de cuisine de grande taille est évidente dans le dessin de Jules-René Hervé, où elle est figurée comme projectile. Le mot marmite, très utilisé par les poilus, est également décliné en marmiter et marmitage

L'argot Militaire c'est quoi ? Cherchez dans la liste 2, les

JARGON MILITAIRE FRANCAIS : définition de JARGON MILITAIRE

  1. On est parfois embarrassé dans le civil pour savoir, entre deux interlocuteurs, qui a tort ou raison. Dans le militaire, c'est très simple : il n'y a qu'à compter les ficelles; celui qui a le plus de ficelles a raison. Cela évite beaucoup de pertes de temps
  2. Ces informations sont données à titre d'information et sont parues dans la presse publique. Ce tableau n'a aucune valeur officielle, par conséquent
  3. Ses fatigues de fantassin, son séjour dans de «vraies» tranchées, sous les marmites, sa blessure, avaient entièrement assouvi son appétit de gloire militaire (Romains, Hommes bonne vol., 1938, page 181)
  4. ute). Marmite norvégienne, récipient calorifugé où l'on place un récipient rempli d'aliments portés à ébullition, pour leur assurer une cuisson lente et régulière, ou pour économiser le combustible
  5. Aramon n. m. Argot milit. Vin. Arbalète n. f. Argot milit. D'après l'Écho des marmites, syn. de flingue, flingot, lance-pierre, seringue, nougat et fusil. Arbi n. m. Argot milit. Arabe. Soldat indigène des armées d'Afrique. L'arbi, la langue arabe. Arbicot n. m. Argot milit. Même sens que arbi

Argot des Tranchées & Lexique - HARTMANNSWILLERKOP

Bras-cassé - nom masculin - Terme d'argot militaire qui désigne un soldat paresseux ou (et) incapable. Brot - nom masculin - Mot allemand désignant le pain et repris avec la même signification (et la même prononciation) dans l'argot de tranchée ARGOT 6/10 135ème semaine. L'Argot des Poilus. Dictionnaire humoristique et philologique. du langage des soldats de la grande guerre de 1914. François Déchelette. Poilu de 2° classe, Licencié ès lettres.

Agatha. Le vocabulaire de la guerre / Argot ABC de la ..

bonjour j'ai vu il y a 6 moi à peut pres je sais plus où, une liste c'étais tout l'argot des poilus est ce qu'un membre ici pourrais me dire ou la trouver svp L'argot de nos prisonniers en Allemagne diffère profondément de celui qui était parlé par nos soldats au front ou à l'arrière (1). Isolés de leurs camarades et. Synonymes pour la definition Argot militaire avec la liste des solutions classés par nombre de lettres.. les marmites. Le barda, désignait alors le bagage de campagne, lourd et pénible. Bourrin, pour mauvais cheval, vient aussi de l'argot militaire. Maous, comme synonyme de remarquable ou impressionnant, est cité par Dorgelès, l'auteur des «Croix d.

Terme d'argot militaire. Nom que les militaires sous Napoléon Ier donnaient par dérision aux bourgeois et qui s'est conservé depuis. On raconte que, le maréchal. (fr-rég|bu.t?.j??) bouteillon (m) ° (term|Argot militaire) Marmite aplatie en métal en usage dans l'armée depuis la première guerre mondiale, et chez les campeurs. ° (term|Argot militaire) Rumeur. - Ces nouvelles des plus incertaines, appelées « bouteillons », arrivaient par l'intermédiaire des porteurs de soupe venus de l'arrière. — (Les Gens de la Vallée, page 85, Jean. biffin - Définitions Français : Retrouvez la définition de biffin... - Dictionnaire, définitions, section_expression, conjugaison, synonymes, homonymes. g) « La terre est labourée par les marmites au lieu des charrues. h) « Je ne veux pas qu'on me parle du champ d'honneur car moi j'appelle ça la boucherie. i) « Louis fut submergé par une vague d'émotion à la vue du barda accroché à ses épaules Les lecteurs de l'Écho des Marmites ayant paru apprécier dans notre dernier numéro l'article d'«Agatha» sur le vocabulaire de la guerre, nous nous faisons un plaisir d'initier plus complètement le grand public au secret de l'argot des tranchées

Définition du terme: CUISTRERIE, substantif féminin. [Correspond à cuistre B] A. Au singulier. Caractère, manière d'être du cuistre Définitions de bectance, synonymes, antonymes, dérivés de bectance, dictionnaire analogique de bectance (français « Une marmite s'est écrasée sur le parapet, enterrant mes fusées, brisant un fusil-mitrailleur, blessant plusieurs hommes. » (Jean-Pierre Biscay, Témoignage sur la guerre 1914-1918 par un chef de section , Montpellier, Causse, 1973, p C'est du début de la Guerre que datent par exemple, dans l'argot des poilus, marmite, marmiter, gros noirs, m.iaulants, balancer, zigouiller, moulin à café, pépère, bousiller, louper, etc.

Celui qui manque de se faire zigouiller, trucider donc, sous les obus qui tombent, appelés les marmites. Le barda , désignait alors le bagage de campagne, lourd et pénible. Bourrin , pour mauvais cheval, vient aussi de l'argot militaire Attesté dans l'argot militaire français au début du XXe siècle. Entrée dans le Trésor de la langue française , non inclus dans les 8e et 9e édition du Dictionnaire de l'Académie française Les mots que vous évoquez sont issus de l'argot des tranchées et du vocabulaire militaire Fusant : obus qui éclate en l'air, au dessus des troupes, avant de toucher le sol. Pour cela il est muni à son sommet d'une « fusée » réglée pou déclencher l'explosion de l'obus au bout d'un temps calculé à l'avance La vie de l'Amicale des Anciens de la Légion Etrangère de Montpellier et Environs..

Title: Microsoft Word - Fiche-Rallye-Histoire-mort-pour-rien (2).docx Created Date: 5/28/2017 2:35:46 P « Argot de bouche » est le premier dictionnaire de vocabulaire familier et argotique de la nourriture, de la boisson et de la cuisine qui recense, avec plus de 3200 entrées, la plupart des idiotismes (*) gastronomiques de la langue française, tant anciens que contemporains

Des poilus aux crapouillots, révisez l'argot de la Grande

Faire la tournée des popotes : pour une personnalité civile ou militaire, faire une visite de propagande ou d'information auprès des officiers de diverses unités. Soupe, cuisine. Faire la popote : la cuisine Marmite/marmitage Dans l'argot des combattants, désignation des projectiles allemands par les soldats français, en particulier des Minenwerfer (v.) sans doute en raison de leur forme et de leur poids Les uniformes de l'Armée française se distinguent selon l'appartenance du militaire : Gendarmerie nationale, Armée de terre, Marine nationale, Armée de l'air Thématiques > La vie des soldats > Les tranchées > L'argot des tranchées Les soldats français ont amené avec eux dans les tranchées, l'argot d'avant guerre et l'on compléter avec des nouveaux mots issus des nouveaux objets propre à la guerre des tranchées

Mémoire de guerre de Raphaël WEILL Brancardier en 1914-1918. Chapitres 1 et 2 . Mise à jour : Octobre 2014. Retour accueil . Sommaire de cette pag Je ne connaissais pas ce sens : la marmite désigne dans l'argot militaire un « gros obus ». Répondre Signaler un abus Lien permanent. Mélusine ou la Robe de Saphir. 5 janvier 2018 13:33. (argot militaire) Obus de gros calibre. (argot) Prostituée qui entretient un souteneur. Verbit. Première personne du singulier de l'indicatif présent de marmiter. Troisième personne du singulier de l'indicatif présent de marmiter. Première perso.

marmite / Bob ABC de la langue française - Définition de

Argot des Poilus et Termes Militaires - Hommage aux

  1. s. f. L'hôpital du Midi, — dans l'argot des faubouriens. Passer à la casserolle. Se faire soigner par le docteur Ricord : être soumis à un traitement dépuratif énergique
  2. Définition du terme: CUIVREUX, -EUSE, adjectif. [En parlant d'un inanimé concr] A. [Correspond à cuivre I A] Qui contient du cuivre
  3. l'argot moderne, comme il est à présent en usage parmi les bons pauvres; tiré et recueilli des plus fameux argotiers de ce temps; composé par un pilier de bou-tanche qui maquille en molanche, en la vergne de Tours; à Troyes, et se vend à Paris, chez Jean Musier, marchand libraire, rue Petit-Pont, à l'image Saint-Jean

lexique, argot, registres, étymologie, dialecte Les Français ont longtemps montré leur mépris à l'égard des Allemands en utilisant des termes qui se. Le 19 août, Maurice Brillaud mange les « haricots de l'administration » militaire qui cuisent dans une « marmite d'escouade ». La corvée la plus pénible dans les tranchées est d'amener l'eau et les provisions en première ligne Sieste : Mouvement militaire réglementaire sur un bâtiment en mer. Un homme doit dormir en moyenne sept à huit heures par jour pour être en pleine forme. En conséquence le marin, qui voit sa nuit amputée d'heures de quart, dispose d'un temps de récupération à l'issue du déjeuner Full text of Dictionnaire des termes militaires et de l'argot poilu See other formats. Marmite de Papin, dispositif au moyen duquel Denis Papin démontra que l'on peut obtenir le déplacement d'un piston dans un cylindre par la pression de la vapeur d'eau. La marmite de Papin fut à l'origine de la machine à vapeur et de la soupape de sûreté

Les explosions d'obus - les marmites dans le jargon de la troupe : « c'était amusant de voir la tulipe énorme de feu soulever le sol et se changer en gros tire-bouchon de suie lourde sur le couchant » FRANÇOIS DÉCHELETTE POILU DE 2' CLASSE LICENCIÉ ES LETTRES Ii'Afgot des Poilas Dietionnaipe haffiopistic^ue et philologique (tu langage des soldats ItB GRflpE GUERRE DE 1914 Argots spéciaux des aviateurs

Soldat occupant la position la moins élevée dans la hiérarchie militaire (homme du rang). Ambulance Dans les échelons d'une évacuation, l'ambulance se trouve au 2 e degré, après celui du poste de secours L'origine du terme est plus claire qu'on ne le croit souvent, puisqu'il est attesté dès le XIXe siècle, pour désigner un soldat endurant et courageux, dans l'argot militaire. L'usage massif du terme en 1914-1918 tient en outre à plusieurs éléments liés : la difficulté effective, à l'hiver 1914, de se raser, le caractère rudimentaire de la toilette au front ; l. Issus de l'argot des tranchées, du comique troupier ou du vocabulaire militaire, ces mots se retrouvent dans une des planches consacrées à cette guerre aux plus de 8 millions de morts L'argot des poilus : procédés de formation d'unités argotiques, concepts dominants, fonctions majeures 1 The article is devoted to French soldiers' argot (argot des poilus)

Le langage de l'armée - v

Full text of La langue verte du troupier: dictionnaire d'argot militaire See other formats This is a digital copy of a book that was preserved for générations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project to make the world's books discoverable online Embusquer : [argot militaire] En temps de guerre, affecter un militaire mobilisé à un service où il ne court que peu ou pas de danger. D'une manière plus générale, le soustraire aux obligations pénibles du service militaire 3 casseroles, marmites argot rangée de décorations d'un militaire argot rangée de décorations d'un militaire « Ancien compagnon pressier que, dans leur argot typographique, les ouvriers chargés d'assembler les lettres appellent un Ours. Le mouvement de va-et-vient qui ressemble assez à celui d'un ours en cage, par lequel les pressiers se portent de l'encrier à la presse, leur a valu sans doute ce sobriquet Machine à découdre. — Mitrailleuse. Mal éclos. — Homme mal fait. Maous. — Bon, agréable, bien. Marmites. — Femmes de mauvaise vie ; gros obus allemands

Jargon militaire — Wikipédi

  1. Quelle malédiction a donc frappé ces poissons, dont les noms se voient attribués à d'autres destinations, comme par exemple les sardines que l'on retrouve sur les épaules d'un militaire.
  2. Comm' planqu', à part les trous d'marmites, autant dir' qu'y a presque rien (Esn. 1956). − P. anal. En temps de guerre, emploi, position qui permet de ne pas participer au combat. Tu te figures que tous les soldats sont des héros
  3. Le sobriquet de chacals s'applique à tous les zouaves, ligne et garde ! cette tradition se prolongera jusqu'à leur dissolution aprés 1962
  4. Ils appellent ça une «planque» dans leur argot (Sartre, Mort dans âme, 1949, page 158). ♦ Par extension, familier Emploi, situation à l'abri de tout risque, de tout tracas. Avoir la planque, une bonne planque
  5. 1- En argot militaire, la « marmite » désigne un projectile allemand. HRTEBISE 1914 et des pertes humaines Défense d'Hurtebise Le capitaine Nougarède a commenté ce dessin : « Lundi 21 septembre (17h) - Entourés de tous côtés, par un enne.
  6. Journée très calme sauf quelques marmites qui tombent sur la batterie. 2 août : Anniversaire de la mobilisation générale en France. La journée est assez calme mais dans la soirée les Boches ont tiré sur la ferme Radja, avec de gros obus

Crid 14-1

D'ailleurs l'argot militaire est essentiellement un langage parlé :tout ce qui se dit ne s'écrit pas. Les nombreuses missives de soldats (appartenant à diverses classes sociales), dont nous avons eu les originaux entre les mains, ne contenaient presque aucune trace d'argot militaire [28] Aucun hasard si les plus beaux journaux de tranchées sont produits par des membres du Corps des ingénieurs militaires. La grande majorité sont réalisés avec des moyens de fortune, dans des conditions difficiles et ne représentent que quelques numéros comme L'argonnaute, le poilu, L'Echo des marmites ou Les Bégonias

La Grande Guerre 14-1

des Bordels Militaires de Campagne pour encadrer les besoins sexuels des soldats. Mars 1918˜: Fin de la guerre des tranchées. Reprise d'une guerre de mouvement. Ressources Au quotidien, les soldats cherchent à satisfaire leurs besoins vitaux et psych. Les soldats appelés aussi des « poilus » dans la Première Guerre Mondiale en 1914 ont amené avec eux dans les tranchées l'argot existant avant la guerre

L'Argot des tranchées : Publié en 1915, au tout début de la Grande Guerre, l'Argot des tranchées recense le vocabulaire inventé par les soldats du front. Pour. Issus de l'argot des tranchées, du comique troupier ou du vocabulaire militaire, ces mots se retrouvent dans une des planches consacrées à cette guerre aux plus de 8 millions de morts: - Ypérite ou gaz moutarde: arme chimique utilisée comme gaz asphyxiant pour la première fois par les Allemands à Ypres en Belgique en 1917 L'argot des poilus: aviation langue looping manger Marc Leclerc mariole marmites marraine Max Rouquette ment militaire mitrailleuse mots Napoléon Ier Nouba obus Officier palace parfois passer pays poilu perco pinard pipe poilu poire popote rabiot ri.

Marsouin Terme d'argot militaire qui désigne les hommes de l'infanterie de marine (jusqu'en 1900 et depuis 1962) ou coloniale (1900-1962). Comme eux, le marsouin est un mammifère qui navigue sur les mers du monde La cuisinière argot militaire ou coq onéreux cuisine recherchée avec âge xix terme désigne alexandre dumas en particulier dans la tradition européenne tomate dindon pomme de. Marine ce qui fait a le saumon et embeurée de chou au foie gras l'augmentation des sorties et le regain des régionalismes ont fait apparaître les

C'est en 1916 que le ¨limogeage¨ entre dans l'argot militaire. Marshal Joseph Jacques Césaire Joffre, G.C.B., O.M. (French pronunciation: [ʒɔsɛf ʒɔfʁ]; 12 January 1852 - 3 January 1931), was a French general during World War I à front renversé Sens : Avoir son adversaire derrière soi ou fonctionner à l'envers Origine : Expression qui prend son origine dans un contexte militaire et qui signifie que l'on a le territoire ennemi derrière soi. Par extension, l'expression s'applique aujourd'hui à d'autres domaines et prend parfois le sens de fonctionner à l'envers

Dès lors, il se met à composer des chansons, mais ses premier vers seront tendres et l'argot n'aura pas encore sa place. Vers 1873 , il s'essaie à la scène des cafés-concerts à Nogent, mais si vous l'aviez croisé à cette époque, vous ne l'auriez pas reconnu argot rangée de décorations d'un militaire marmites batterie de pil Cette image mérite qu'on s'arrête plus amplement sur elle : c'était l'une des occupations préférées des soldats de limer des bagues pour l'amante ou la fiancée lointaine en utilisant les débris des obus allemands appelés «marmites» dans l'argot des poilus. Apollinaire aussi s'adonna à ce passe-temps SINGE, nom. (Figuré) Personne qui contrefait, qui imite les gestes, les actions, les manières, le style d'autrui

populaire: